img-170624093123-0001-4

    Le monde entier est rempli de choses qui n’attendent que d’être trouvées.   Astrid Lindgren dans Fifi Brindacier.

Faire un (long) voyage, c’est d’abord partir à la rencontre de l’autre. Et au bout du compte, c’est soi-même que l’on apprend à connaître grâce à ses semblables. Partir, c’est difficile parfois lorsque l’on est seule dans des contrées inconnues… Alors, on repousse ses limites, on s’accroche. Et ce qu’on finit par se remémorer, ce sont les instants magiques et inoubliables du périple. S’émerveiller de tout, de chaque site, de chaque personne. S’enrichir de rencontres en connaissant la difficulté de se dire que, malgré notre attachement réciproque et l’intensité de l’aventure, nous ne nous reverrons probablement jamais.

Mais rentrer d’un long voyage, c’est souvent ça le plus dur. Revenir à la réalité, c’est d’une violence inouïe : comme l’explorateur cloué sur place, on se sent impuissant. Alors que l’on vient de partout, que l’on a bravé toutes les difficultés, il faut tout réapprendre de l’immobilité. Tout nous dépasse, chaque souci, chaque contrariété. Se « réadapter » devient le nouveau moteur du quotidien. C’est la panne, celle de celui qui renonce au mouvement… Pour écrire quelques lignes, il faut souvent repartir, ou en tout cas s’isoler. Ecrire pour s’évader à nouveau, quitter ce quotidien qui trop facilement nous fait abdiquer.

En plus de souvenirs impérissables, voilà ce qui reste aujourd’hui de mes aventures passées : ces quelques récits. Mes expériences, mes ressentis et mes sourires, du personnel vers le collectif. Les périples extraordinaires de Vivi, couteau suisse du voyage d’une part, et Brindacier pour son côté pas toujours très sage de l’autre! Moins impertinente, moins rousse, moins jeune que la célèbre Fifi et pourtant tout aussi espiègle, autonome et anti-conventionnelle. Petit bout de femme forte ayant légèrement grandi et qui s’accomplit à cœur joie dans de fantasques exploits inattendus à travers le monde. Une découverte de la planète, un partage d’émotions, qui je l’espère, ne fait que commencer!

Quant à l’artiste à l’origine des illustrations magiques qui illuminent ce blog, il s’agit de Lili. Etudiante en communication visuelle à Bruxelles, elle inonde ces pages de son talent! Voyageuse en herbe et amoureuse de la plongée sous-marine elle aussi, je la sais promise à un grand avenir… Pour suivre ses oeuvres, rendez-vous ici : Lilibé.

Bons Voyages à Tous!